Connect with us

Que recherchez-vous ?

Actu

Confinement : « la fête de trop » en pleine crise sanitaire

Si le moral de la plupart des Français est en chute libre, certains semblent prendre la situation beaucoup plus à la légère ! Samedi 25 avril, un homme organisait une fête dans une maison située à Balagny-sur-Thérain dans l’Oise. L’ambiance n’était pas au rendez-vous, l’occupant des lieux ayant fini par sortir son pistolet et tirer plusieurs coups de feu

Une fête qui dégénère en plein confinement : les gendarmes interviennent

Minuit, samedi 25 avril, une fête est en cours dans une maison de Balagny-sur-Thérain en plein confinement. Passant outre les mesures de distanciation sociale, un habitant a invité plusieurs connaissances pour partager un moment festif entre amis. Au cours de la soirée, une dispute s’envenime entre l’organisateur insouciant et son ex-petite amie. Résultat : l’hôte sort son pistolet et tire 4 fois en l’air.

Alertés par ces coups de feu inquiétants, des riverains appellent les gendarmes. Ces derniers interviennent et placent l’individu en garde à vue.

Une amende de 135 euros pour chaque invité

Au total, 11 personnes avaient répondu présent à l’invitation du fêtard. Chacune a écopé d’une amende de 135 euros pour ne pas avoir respecté le confinement. Deux des convives étaient même des récidivistes.

Quant à l’organisateur de cette soirée clandestine et son ex-copine, ils seront tous les deux convoqués au tribunal de Senlis en juin prochain. Ils sont accusés de mise en danger de la vie d’autrui pour non-respect des mesures de distanciation sociale en pleine crise sanitaire. L’homme devra également répondre des faits de violence avec arme. La fête de trop les a clairement mené jusqu’au fiasco

Le confinement pris à la légère par une partie de la population

Ce n’est pas la première fois que les médias rapportent des faits divers particulièrement insolites prouvant l’insouciance de certains Français en période de crise sanitaire. Beaucoup diront que le relâchement est dû à une lassitude face à un confinement qui se prolonge. Pourtant, le 5 avril dernier, le journal Ouest France rapportait déjà l’intervention de la police dans un quartier de Cherbourg, un groupe s’étant rassemblé pour partager un apéro à l’extérieur. Un des membres avait même eu l’audace de dessiner et de cocher une case « apéro » sur son attestation dérogatoire ! On aura tout vu …

Besoin d’un article d’actu prêt à publier ? Faites un tour sur ma page Wriiters pour voir mes propositions du moment ! Vous ne trouvez pas votre bonheur ? C’est le moment de passer une commande sur-mesure …

Écrit par

Professeure de lettres de formation, pour moi, l'écriture a d'abord rimé avec culture et littérature. Je traquais alors fautes d'orthographe et ratures à longueur de journée. Mais pas question de rester uniquement le nez dans les rédac et les bouquins. Je croque désormais la vie à pleines dents ! Le pouvoir des mots est illimité et je m'en sers pour vous rédiger des articles punchy et convaincants disponibles immédiatement sur Wriiters. Ma plume s'adapte à toutes vos demandes de contenu web. Elle devient tour à tour complice pour vos articles lifestyle, incisive pour vos brèves d'actualité ou encore chaleureuse et conventionnelle pour vous construire une image d'expert dans votre domaine d'activité ...

Vous aimerez aussi

Internet

Si vous aviez encore un doute : l’être humain est inventif et plein de ressources. C’est d’autant plus le cas quand une pandémie submerge...

Internet

Twitter introduit des règles plus strictes pour empêcher la propagation de canulars sur les vaccins anti-coronavirus : les comptes impliqués dans la diffusion de...

Actu

L’Europe se bat sous le joug des blocages. Les mesures restrictives sont désormais généralisées à l’ensemble du Vieux Continent en raison de la troisième...

Actu

L’épidémie de COVID 19 et les mesures adoptées pour en protéger la population a bouleversé le mode de vie des Français. Le travail, la...

Soutenez le magazine