Connect with us

Que recherchez-vous ?

Actu

L’impact du Covid-19 sur l’éducation en 2020

COVID ecole

L’épidémie de COVID 19 et les mesures adoptées pour en protéger la population a bouleversé le mode de vie des Français. Le travail, la médecine, les démarches administratives se font à l’aide d’outils numériques. L’éducation n’échappe pas à ce phénomène et ses effets y sont encore plus profonds malgré les efforts pour aider les jeunes à s’éduquer à la maison pendant le Covid.

Un apprentissage sans école

Si le télétravail se démocratisait progressivement, il a fallu rapidement mettre en place une « éducation sans école » lors du confinement de mars 2020. Il était pourtant possible avant l’épidémie de trouver en ligne des ressources (Mooc, cours en ligne, captation de conférences) de qualité pour acquérir les notions élémentaires d’une discipline. Mais elles n’ont pas vocation à remplacer l’expertise d’un pédagogue veillant à  rendre chaque élève parfaitement autonome dans son travail. Il en va de même pour le travail avec les difficultés pour certaines entreprises à se mettre au télétravail.

COVID ecole

L’éducation au sens large ne concerne d’ailleurs pas la seule acquisition de connaissances, mais l’application par tous d’une discipline personnelle issue des règles de savoir-vivre sans lesquelles une vie en société est impossible. Quelle est l’autorité d’un professeur lorsque son cours est donné devant une webcam ? Un nouveau savoir vivre numérique doit être inventé pour empêcher des cas de triche ou de harcèlement, mais aussi pour préserver l’anonymat des élèves et garder leurs données personnelles. Des questions importantes auxquelles les référents numériques des établissements ne peuvent pas toujours répondre.

La crise sanitaire a eu aussi des conséquences sur la tenue d’examens comme le baccalauréat ou ceux de l’enseignement supérieur. Une ordonnance du 26 décembre dernier permet d’en modifier les conditions 15 jours avant la date retenue. Ce réaménagement rend plus incertaines les épreuves et peuvent empêcher l’obtention du diplôme des étudiants en fin de cursus.

Une aggravation des inégalités

L’épidémie de COVID 19 a aussi révélé les inégalités d’accès des foyers français à l’informatique. Toutes les familles ne disposent pas d’un terminal depuis lequel chaque élève puisse travailler individuellement ou encore d’une connexion internet suffisamment performante pour suivre les cours. L’illectronisme aggrave encore ce phénomène. Cette situation ne concerne pas seulement le suivi des cours mais aussi les échanges entre les parents et les professeurs ou l’administration scolaire. Comment fournir rapidement un formulaire rempli et signé sans imprimante disponible ? Par conséquent, l’écart entre les élèves rencontrant des difficultés scolaires et leurs camarades les plus à l’aise a grandi pendant le confinement.

rester maison

Un écart pouvant aller jusqu’à l’abandon. Bien que le ministère de l’Éducation Nationale ne parle que de 7 % « décrocheurs », les instituteurs et les services sociaux estiment ce taux à près de 30 %. Une situation expliquée par la profusion de connaissances en ligne, l’absence de séparation entre lieu d’apprentissage et espace intime hors des contraintes du milieu scolaire et l’impossibilité de soutien d’un élève par le professeur.

Pourtant, des solutions existent. Des initiatives variées ont vu le jour pour renouer les liens entre enseignants et élèves. Par exemple Marie-Solène Letoqueux, une institutrice d’Ille-et-Vilaine, a créé une chaîne vidéo pour faire participer les élèves de maternelles à des ateliers en direct. Sa chaîne a connu un succès international. D’autres communautés s’établissent, comme le mentorat étudiant de l’Afev, sur les réseaux sociaux ou dans le monde réel pour aider les élèves de tout âge et de tout niveau. Des actions qui définiront l’éducation du « monde d’après ».

Écrit par

Vous aimerez aussi

Actu

Il aura fallu presque un an, plus de 32 mille morts, 600 mille cas avérés, un confinement et un camaïeu absurde de rouges pour...

Actu

Depuis quelques mois, la Covid-19 occupe le devant de la scène. Attribuée à la chauve-souris, au pangolin puis récemment à la civette, cette maladie...

Société

La pandémie que nous vivons est inédite. Pour faire face à la crise, les élans de solidarité se multiplient. Si l’épidémie de Covid-19 révèle...

Actu

Ni la chloroquine, ni son dérivé l’hydroxychloroquine ne se montrent efficaces contre le Covid-19. L’étude parue le 21 mai dans The Lancet, revue scientifique...

Soutenez le magazine