Connect with us

Que recherchez-vous ?

Actu

Témoignage : quand le profit passe avant la santé des employés et des clients

La crise sanitaire du COVID19 fait prendre conscience de ces métiers essentiels à notre société un peu plus chaque jour, ces petites mains qui oeuvrent pour tout un chacun dont on se soucie uniquement quand tout va mal… ou bien que l’on continue à laisser dans l’oubli.

Entre conditions de travail risquées et enjeux économiques, voyons au travers du témoignage de Marie*, banquière dans un grand groupe, quelle est la réalité au quotidien de cette profession pendant une pandémie en devenir.

Une protection absente des employés

Le gouvernement a pris des mesures strictes concernant les magasins qui n’étaient pas de première nécessité dès le 14 mars mais les indications restaient très floues pour la majorité des entreprises : l’intégralité des dispositifs mis en place dans l’espace professionnel était au bon vouloir de ses dirigeants.

Marie travaille pour une grande banque et se plaint des conditions de travail qu’elle a subi. Pas de masque, pas suffisamment de gants pour en changer tous les jours, du liquide vaisselle en guise de savon pour se laver les mains et une simple feuille de plexiglas A4 en guise de protection pour l’accueil.

Données sensibles : l’excuse pour empêcher le télétravail

Qu’ils travaillent dans les télécoms, pour la sécurité sociale ou pour les banques, nombreux sont les employés qui manipulent des données personnelles et donc des données dites “sensibles”. La manipulation de ces données impliquent souvent des difficultés à accéder au télétravail.

Le même schéma que l’on voit opérer dans la grande distribution se répète : les managers sont chez eux, en télétravail, tandis que les petites mains, elles, sont en première ligne. Marie et ses collègues n’y ont pas fait exception.

Entre risque de santé et intérêts économiques

Marie déplore la gestion des entreprises pendant la crise “beaucoup d’entreprises n’ont pas joué le jeu, on était tous contraints de venir travailler”. En effet, certains de ses collègues ont contracté de la fièvre, mais, malgré le signalement, “déclarer la suspicion auprès des autorités compétentes c’est prendre le risque de fermer une agence. Qui dit fermer une agence dit moins de sous. Alors non, on reste ouvert.”

Marie et ses collègues viennent travailler tous les jours et sont donc quotidiennement au contact des clients. Malgré le respect des gestes barrières, les risques pris au nom du profit valent-ils vraiment la peine ? “On vous met en danger” déplore Marie. Un risque que sa direction a pris à la légère, proposant par exemple de poser des congés (sans en offrir pour autant).

Une oubliée parmi tant d’autres

Même si Marie est très fière de son métier qui lui donne le sentiment d’œuvrer pour aider ses clients à avoir la vie qu’ils souhaitent (achat de maison, achat de voiture, financement d’études,…), avec les crises récentes, elle confie : “j’ai l’impression que je dois avoir honte de mon métier”. Sentiment qu’elle dit être renforcé quand les agents de banque font partie des oubliés dans la liste qui se voulait exhaustives des remerciements du Premier Ministre Édouard Philippe.

Le témoignage de Marie date du 31 mars 2020 où elle déclamait tristement “Aujourd’hui je me sens sacrifiée. Parce que je n’ai pas été protégée. […] Aujourd’hui je me suis sacrifiée pour vous. Protégez vous et restez chez vous.”.
Le 2 avril, elle était admise aux urgences, infectée par le virus.
Elle s’est remise de la maladie depuis et a pu reprendre le travail début mai.

*Le prénom a été modifié

Écrit par

Ingénieure biomédical reconvertie, j'écris des articles sourcés sur des thématiques variées (organisation, écologie, jeux vidéo, réseaux sociaux et webmarketing,...) qui me tiennent toujours à coeur. Vous pouvez acheter mes autres articles sur ma page Wriiters

Vous aimerez aussi

Internet

Twitter introduit des règles plus strictes pour empêcher la propagation de canulars sur les vaccins anti-coronavirus : les comptes impliqués dans la diffusion de...

Actu

L’Europe se bat sous le joug des blocages. Les mesures restrictives sont désormais généralisées à l’ensemble du Vieux Continent en raison de la troisième...

Actu

L’épidémie de COVID 19 et les mesures adoptées pour en protéger la population a bouleversé le mode de vie des Français. Le travail, la...

Actu

Depuis quelques mois, la Covid-19 occupe le devant de la scène. Attribuée à la chauve-souris, au pangolin puis récemment à la civette, cette maladie...

Soutenez le magazine