Connect with us

Que recherchez-vous ?

Actu

Confinement : hausse des signalements pour violences sur enfants

Confinement : Hausse des signalements pour violences sur enfants

Depuis le début du confinement, les services de protection de l’enfance font face à une hausse du nombre de signalements pour des cas de violences sur enfants.

Hausse du nombre de signalements reçus pour violences sur enfants par le SNATED

Entre le 16 et le 19 avril 2020, ce ne sont pas moins de 14 500 appels qui ont été reçus par le service national d’accueil téléphonique pour l’enfance en danger (SNATED). C’est 89% de plus que l’an dernier à la même période. Cette hausse concerne les appels émis par des mineurs confrontés à des violences dans leur propre foyer, mais également les appels émis par des personnes inquiètes pour un mineur de leur entourage. Durant cette période, le nombre d’appels reçus par des voisins témoins de maltraitances a par ailleurs presque doublé.

Le nombre de signalements pour des cas d’enfants en grand danger a également fortement augmenté. Les appels urgents qui ont été transférés de manière prioritaire aux cellules de recueil d’informations préoccupantes ont augmenté de 60% depuis le début du confinement. Ils ont permis aux services départementaux d’intervenir rapidement. Le nombre d’interventions des forces de l’ordre a lui augmenté de 48% entre le 16 mars et le 12 avril.

Des mesures exceptionnelles mises en place

Pour faire face à cette situation préoccupante, les capacités d’écoute du SNATED ont été renforcées de plus de 25% entre le 13 et le 19 avril. Du personnel écoutant a été recruté en renfort et des heures supplémentaires ont été mises en place pour le personnel.

Afin de pouvoir juger les auteurs de violences commises sur des mineurs, la justice a mis en place des permanences. Elles ont permis aux juges de prononcer des mesures de placements provisoires pour les cas le nécessitant. Une ordonnance a également été publiée le 25 mars 2020. Elle a eu pour objectif de permettre aux tribunaux d’assurer la continuité des mesures de protection et le traitement des nouveaux signalements d’enfants en danger.

Depuis le début du confinement, ce sont 92 enfants qui ont ainsi été placés hors de leur domicile. Ces mesures, prises en urgence, ont visé à les mettre en sécurité et à les protéger des maltraitances dont ils souffrent dans leur foyer.

Comment faire un signalement pour violences sur un enfant ?

Pendant le confinement, vous pouvez contacter les services de police et de gendarmerie pour violences intrafamiliales directement par SMS au 114.

Vous pouvez également appeler le 119 (appel gratuit). Le service est ouvert 24h/24 et 7 jours/7 afin de pouvoir répondre à toutes les urgences.

Écrit par

Rédactrice professionnelle depuis 2017, je prends la plume pour parler des sujets qui me tiennent à coeur : petite enfance, jardinage, bien-être ou encore écologie. Retrouvez mes articles prêts-à-publier sur la plateforme Wriiters

Vous aimerez aussi

Internet

Si vous aviez encore un doute : l’être humain est inventif et plein de ressources. C’est d’autant plus le cas quand une pandémie submerge...

Littérature

Tandis que nos amis les bourgeois s’étalaient en journaux bucoliques dans nos grands quotidiens subventionnés par nos impôts, la France vivait une version différente...

Actu

Suite à la pandémie de Covid-19, le Zoo de La Flèche s’est vu contraint de fermer ses portes. Cette situation inédite a engendré des...

Musique

Matt Bellamy, le frontman de Muse, vient de dévoiler un nouveau single solo, Tomorrow’s World (le monde de demain), composé durant le confinement. Avec...

Soutenez le magazine