Connect with us

Que recherchez-vous ?

Actu

Le masque, le nouvel accessoire de mode ?

masque grand public coronavirus

La crise sanitaire que nous traversons a définitivement fait changer notre perception face aux mesures sanitaires, tousser et éternuer dans notre coude sont devenus la norme. Mais l’évolution de nos moeurs ne s’arrête pas là. Si la plupart d’entre nous regardait les asiatiques arborant un masque dans leur quotidien en jugeant la coutume étrange, force est de constater que la Covid-19 modifie depuis plusieurs mois notre manière de vivre en profondeur.

Après nous avoir fait abandonner l’accolade, le check, la poignée de main et la bise, voilà qu’elle normalise le port du masque dans l’espace public. Le masque, LA polémique de cette pandémie. Au départ inutile, il est devenu obligatoire dans les transports en commun et recommandé dans les lieux qui ne permettent pas la distanciation sociale dans un second temps, depuis le 11 mai, date du début du déconfinement.

Pendant le confinement, d’ailleurs, nombreux sont ceux qui se sont mis à confectionner des masques en tissus, souvent en suivant les modèles respectant les normes AFNOR. Certains ont également pallié leur manque de shopping par un achat frénétique de masques en ligne.

Depuis le 11 mai, le port du masque s’est encore plus démocratisé. Mais le masque tel qu’il est adopté est-il une réelle protection ?

Le masque n’est efficace qu’en complément des gestes barrières

Le port d’un masque « grand public », voire d’un masque chirurgical si vous avez la chance d’en avoir, doit suivre un mode d’emploi précis. Il ne remplace en aucun cas les gestes barrières, se laver les mains régulièrement, rester à 1m de distance minimum des autres citoyens, etc. Cependant il est admis désormais qu’il peut les compléter. Il faut néanmoins respecter certaines règles essentielles : ne pas toucher votre masque une fois que celui-ci est ajusté, ne jamais le déplacer sur votre front ou votre menton et ne pas le glisser dans votre poche ou dans votre sac sans l’avoir emballé dans une protection entre deux utilisations.

Quand vous portez un masque, qu’il soit chirurgical ou grand public, vous protégez les autres. Il faut donc absolument respecter la distanciation sociale !

Le masque, tendance printemps-été 2020

Plus de contact charnel avec nos proches, nos expressions ne passent plus que par nos yeux, voilà de quoi chambouler nos habitudes ! Alors certains ont décidé de faire du masque un accessoire de mode. Même les créateurs s’y mettent ! Fleuri, brodé, le masque s’esthétise, sans doute pour rendre cette pratique plus agréable. Mais ces fantaisies ne doivent pas faire oublier que porter un masque est avant tout un geste sanitaire.

Le masque l’accessoire des super héros invincibles

Le masque, comme la cape et parfois le slip sur le pantalon, est longtemps resté l’apanage des super-héros. D’accord, le masque, traditionnellement, couvrait les yeux, mais le mot reste le même pour cet équipement sanitaire. Ainsi, comme Bruce Wayne ou Clark Kent, certains pensent que, parce qu’ils ont la possibilité de mettre un masque, ils sont invincibles. Mais tant qu’ils ne portent pas leurs costumes, ces super-héros restent de simples citoyens. Ce que nous sommes tous. Et pour faire preuve de civisme et protéger l’humanité, il faut porter son « costume » correctement, c’est à dire pas comme ça :

Alors, à toi qui porte ton masque sur le menton, en collier, ou négligemment pendant sur une oreille, oui, on se tutoie alors qu’on ne se connait pas, je n’ai envie de te poser qu’une seule question, pourquoi ? Qu’est-ce qui n’est pas clair dans le principe de l’utilité du masque ? Es-tu en manque de tendances mode et de fashion week pour que tu le considères comme un accessoire ? Par ton attitude tu justifies la vaseuse explication qu’un masque est complexe à utiliser… Et c’est triste d’admettre que par ton comportement tu donnes raison à ces gens là…

C’est pourquoi il me semble utile de repartager cette vidéo pourtant virale.

Écrit par

Rédactrice Freelance et cavalière depuis des années, je partage ma vie entre mon clavier et mes chevaux. Lectrice, droguée à la radio, touche à tout, je m'intéresse à de nombreux domaines et j'adore me documenter sur tout type de sujets. Je milite d'ailleurs pour que les journées fassent plus de 24h ! Si vous souhaitez retrouver mes articles prêts à publier ou me passer commande pour un contenu sur mesure, rendez-vous sur Wriiters.

Vous aimerez aussi

Société

La pandémie que nous vivons est inédite. Pour faire face à la crise, les élans de solidarité se multiplient. Si l’épidémie de Covid-19 révèle...

Actu

Ni la chloroquine, ni son dérivé l’hydroxychloroquine ne se montrent efficaces contre le Covid-19. L’étude parue le 21 mai dans The Lancet, revue scientifique...

Actu

Sommaire0.1 Le 20 mars dernier, la proposition du ministre de l’Économie Bruno Le Maire avait trouvé écho dans les entreprises de la grande distribution....

Santé

Fin avril, l’infectiologue marseillais Didier Raoult, fervent défenseur de l’hydroxychloroquine, déclarait que “trouver un vaccin pour une maladie qui n’est pas immunisante est un...

Soutenez le magazine