Connect with us

Que recherchez-vous ?

Bien-être

9 conséquences de la dépendance affective dans votre vie

Stressed man sitting with hands on head at home

Lorsque vous êtes en état de dépendance affective, le besoin de validation et d’affection de la part de votre partenaire prend le dessus sur tout le reste. Votre relation amoureuse et le fait de garder l’autre à vos côtés deviennent alors des priorités absolues à vos yeux. La mise en place de stratégies diverses pour maintenir la présence de l’autre dans votre quotidien deviendra omniprésente. Vous êtes prêt à dépasser vos limites pour exaucer les souhaits de votre partenaire ? Vous avez du mal à prendre des décisions sans son accord préalable ? Vous vous sentez anxieux à l’idée d’être seul ? Si vous vous reconnaissez dans ces questions, il y a de grandes chances pour que vous soyez dans une relation de dépendance affective plutôt que d’amour. Il est possible de souffrir de ce type de dépendance aussi bien dans la sphère amoureuse, amicale ou familiale. Quelles conséquences peuvent avoir ce trouble dans votre vie ? En voici neuf, qui peuvent toucher toutes les sphères de votre quotidien. Après la lecture de cet article, nous espèrons vous voir retrouver le bon équilibre reprendre confiance en vous.

Les conséquences de la dépendance affective pour votre bien-être

La première personne qui sera touchée par les conséquences du trouble de l’attachement (se manifestant sous forme de dépendance affective) sera la personne qui en souffre. En effet, ce trouble peut amener la personne à vivre des émotions fortes, qui peuvent entraver son bien-être personnel.

Stressed man sitting with hands on head at home

Un état d’anxiété permanent

Un état anxieux permanent est souvent observé chez la personne souffrant de dépendance affective. La valeur que la personne se porte dépend entièrement de la validation et du regard de son partenaire. Cela peut faire apparaître un sentiment d’insécurité, à l’origine de l’état anxieux omniprésent. Ses actions et ses décisions seront tournées autour d’un seul et même objectif : ne pas subir l’abandon qu’elle redoute tant, même si cela est en décalage avec ses besoins, ses envies, voire ses valeurs. La personne mettra en place toutes les stratégies pour éviter l’abandon dont elle a si peur. Elle sera capable d’outrepasser ses propres limites pour satisfaire l’autre. Ce schéma peut entrainer le corps à tirer la sonnette d’alarme. Ce signal déclenchera un état d’anxiété permanent. Comme la personne donne l’entier pouvoir de son bonheur à son partenaire, il n’est alors plus responsable ni acteur de sa vie. Il délègue cette responsabilité à quelqu’un d’extérieur, tout en sachant inconsciemment qu’il ne pourra jamais entièrement contrôler les envies de son partenaire : s’il veut partir, il le fera. Ce décalage entre ce que la personne souhaite plus que tout obtenir (la sécurité et l’assurance certaine que votre partenaire ne partira jamais) et ce qu’il a en réalité (une relation avec une personne libre de partir à tout moment) crée en lui un état d’anxiété permanent. Les symptômes d’un état anxieux peuvent se manifester à n’importe quel moment sous forme de :

  • Palpitations
  • Crises d’angoisse récurrentes
  • Sensation d’étouffement
  • Troubles du sommeil
  • Vertiges passagers
  • Sentiment d’inquiétude permanent.

Bon à savoir : La dépression prend ses racines dans l’anxiété, l’angoisse et le stress. Un état anxieux prolongé pourrait avoir pour conséquence un trouble dépressif. A tel point que vous pourriez contracter le syndrôme de la cabane.

Une faible estime de soi

Sans le regard de l’autre, la personne dépendante a l’impression de ne pas exister. Son estime d’elle-même ne peut être valorisée qu’à travers les gratifications, les regards aimants et les attentions fréquentes de son partenaire. La personne est sans arrêt à la recherche de gestes affectueux et de preuves d’amour de la part de son partenaire. Ces attentions permettent, en apparence, de satisfaire son désir d’estime de soi. Ce besoin est considéré comme primaire pour l’homme, selon Maslow. Il est donc naturel de chercher à l’obtenir, mais la personne co-dépendante le fera souvent de manière maladroite, toxique et invasive. Il est difficile pour la personne de remplir ce besoin par elle-même. Cela l’enferme donc dans une dépendance à l’autre et à ses démonstrations d’affection. Pour se sécuriser et reprendre confiance, elle pourra avoir tendance à essayer de toujours mieux faire, d’être plus performante, d’être mieux, meilleure. Elle aura ainsi l’impression de mettre toutes les cartes de son côté pour atteindre la situation de sérénité et de plénitude qu’elle recherche.

Un état d’insécurité émotionnel

Pour la personne dépendante, le bien-être et la sécurité émotionnelle se trouvent dans les gestes d’amour. La personne sera alors dépendante des gestes d’amour et d’affection de son partenaire. Ils lui donneront une sensation d’estime d’elle factice. Ce besoin, rarement satisfait à la hauteur de ses espérances, la plongera dans un état d’anxiété constant. Bienvenue dans le cercle vicieux de la dépendance affective ! Être enfermé dans ce schéma peut en amener certains à vivre de la jalousie extrême, et à en demander toujours plus à leur partenaire. Pour éviter à tout prix de vivre cette insécurité inconfortable, la personne pourra mettre en place plusieurs stratégies. Par exemple, une mise en place d’un contrôle extrême sur plusieurs aspects de sa vie pourra lui donner l’illusion que la situation ne peut pas lui échapper. Cette sensation de contrôle peut amener la personne à se sentir en sécurité émotionnelle, souvent artificielle. Prendre conscience de ce cercle vicieux et reprogrammer le schéma de vos réactions et de vos attentes vous aidera à devenir plus autonome, à moins attendre de l’autre. Cela vous permettra également de reprendre le plein pouvoir et la pleine responsabilisation de votre bonheur. Il est important de noter que l’insécurité émotionnelle dont certaines personnes souffrent peut amener ces dernières à s’entourer inconsciemment de personnes susceptibles de les abandonner. Elles pourront ainsi attirer à elles des personnes avec un trouble de l’attachement évitant, fuyant l’engagement et la relation. Le cercle vicieux aura alors tout le loisir de s’installer et de venir confirmer les croyances et les certitudes de la personne dépendante affective.

Les conséquences de la dépendance affective sur votre vie

Les conséquences d’un trouble de dépendance affective ne toucheront pas que le bien-être personnel de la personne qui en souffre. Les répercussions peuvent s’étendre à des sphères bien plus larges, qu’il s’agisse du domaine personnel ou professionnel.

Des restrictions à tous les niveaux

La dépendance sentimentale peut amener la personne à se restreindre à beaucoup de niveaux. Il est difficile pour le dépendant affectif de prendre des décisions seul, sans prendre en considération l’avis de son partenaire. Toutes les stratégies mises en place ont un seul but : éviter l’abandon de la part du partenaire. La personne fera donc passer l’opinion et la décision de son partenaire en priorité, avant la sienne. Cela peut la mener à se priver d’une envie ou d’un besoin pour satisfaire son partenaire et rester dans une illusion de sécurité émotionnelle. En effet, s’adapter à l’autre et lui montrer qu’on est d’accord avec lui peut donner l’illusion à la personne dépendante de faire ce qu’il faut pour garantir une relation sécurisante. Certaines personnes se priveront d’opportunités diverses, qu’elles soient professionnelles ou personnelles. Ce dévouement acharné pourrait les amener à préférer renoncer à une opportunité pour éviter le conflit ou l’abandon. D’autres préféreront s’effacer et trouveront plus confortable de suivre leur partenaire dans ses envies et ses rêves, en oubliant les leurs.

Des conséquences financières

Les conséquences de la dépendance affective ne sont pas toujours là où on les attend. Il est important de rester vigilant à plusieurs aspects. La situation financière en fait partie. La personne dépendante a besoin de s’assurer que son partenaire restera à ses côtés. Elle se sentira responsable de créer des conditions propices à une relation sécurisante pour éloigner tout risque d’abandon. Cela peut parfois se faire au détriment de son confort personnel. L’insécurité financière pourra lui paraître futile à côté de l’idée d’un départ de son partenaire. Cela pourra amener la personne à se mettre dans des situations financières difficiles. Certains accepteront d’entretenir un partenaire qui n’a pas de travail sur le long terme. Pour aller plus loin, cela pourrait même leur donner un certain sentiment d’emprise et de pouvoir sur l’autre, et ainsi leur donner un sentiment sécurisant de « posséder » leur partenaire. D’autres essaieront d’obtenir de l’amour en offrant des cadeaux, même si cela les entraine dans une situation financière précaire. Les conséquences financières d’une relation de co-dépendance sont bien réelles, et peuvent parfois être dramatiques.

Une vie professionnelle chaotique

Une vie professionnelle perturbée et déséquilibrée peut être la conséquence d’un trouble de la dépendance. La performance au travail d’une personne dans une relation de co-dépendance peut se retrouver diminuée de manière importante. Un certain désengagement au travail peut être constaté chez ces personnes. En effet, si le partenaire a des envies ou des besoins urgents à satisfaire, certaines personnes pourraient mettre en priorité la réalisation de ces derniers. Cela se fera souvent au détriment de son travail. On peut aussi observer une certaine instabilité dans la sphère professionnelle. En effet, une simple dispute, un conflit ou un désaccord peut désarçonner la personne dépendante au point de ne plus réussir à avoir une concentration optimale. Se réconcilier avec son partenaire et obtenir la certitude que ce dernier ne l’abandonnera pas deviendra alors la priorité absolue de la personne. On peut également constater des restrictions dans les choix de carrière. Le fait de communiquer ses ambitions professionnelles peut exposer à un conflit ou à un désaccord auquel le dépendant affectif ne souhaite pas prendre le risque de s’exposer. Souvent, la carrière professionnelle est calquée sur les choix de vie et les exigences de son partenaire. Cela peut d’ailleurs participer au sentiment d’anxiété permanent, surtout si l’activité professionnelle ou les ambitions ne sont pas alignées avec ce que souhaite intérieurement la personne.

Les conséquences de la dépendance affective sur votre entourage

La sphère de l’entourage proche est également souvent impactée de manière importante. La vie sociale de la personne peut également se retrouver perturbée par ce trouble.

Les conséquences sur votre partenaire

La personne dépendante affective demande de nombreux signes d’attention à son partenaire. Souvent, une personne en situation de dépendance affective dans son couple a besoin de beaucoup de signes d’amour, de reconnaissance et de validation de la part de son partenaire. Rarement satisfaits, cela peut devenir une source de conflits. L’exigence de la personne peut paraître trop élevée pour le compagnon. Ce dernier pourrait alors rentrer dans un schéma de réponse basé sur l’éloignement et l’abandon. La relation aura alors des chances de tourner à un véritable match de reproches. Tout cela viendrait alors valider les certitudes et les croyances de l’individu ayant peur d’être abandonné. La personne aura généralement tendance à se sentir plus en sécurité dans des liens basés sur la passion sexuelle et amoureuse. L’intensité de ce type de relation l’aidera à se sentir aimé, désiré et valorisé. Pour rappel, le couple attachement anxieux/évitant a de grandes chances de se former. En effet, la personne dépendante attirera souvent un conjoint avec un trouble de l’attachement évitant. Ce dernier aura un fonctionnement plutôt basé sur l’individuel que sur l’idée d’équipe. Il aura tendance à fuir l’investissement et l’engagement que recherche une personne dépendante.

Les conséquences sur votre famille

La famille proche de l’individu peut subir directement les conséquences de ce trouble. Les envies, désirs et valeurs du compagnon ayant le dessus sur tout le reste, le cercle familial entrera en seconde position dans la liste des préoccupations de l’individu. Ce dernier aura du mal à s’investir pleinement dans une autre sphère que celle de son couple, étant obnubilé par la peur de perdre l’objet de son attachement. Les stratégies mises en place pour garder son conjoint se font souvent au détriment de son entourage proche. L’individu aura donc tendance à faire passer son partenaire en premier, même si cela implique d’avoir des comportements déplacés envers sa famille. Cela peut se manifester par :

  • Une utilisation excessive de son téléphone pour parler à son partenaire et être disponible pour lui, craignant le conflit
  • Annuler un repas de famille ou un rendez-vous sur demande du partenaire
  • Parler à travers les idées du partenaire, si bien que la famille a l’impression de ne plus reconnaitre l’individu

Les conséquences sur votre cercle amical

La vie sociale de la personne souffrant du trouble de la dépendance affective peut se retrouver fortement affectée. La peur, l’anxiété et l’obsession de satisfaire son partenaire peuvent le mener à avoir une vie sociale instable, voire dangereuse. Les émotions difficiles à gérer lors d’un conflit ou d’une menace de séparation peuvent mener la personne à consommer de la drogue ou de l’alcool dans le but d’annihiler ses émotions. Une dispute éveille fortement la peur de l’abandon dont il souffre, qu’il est difficilement capable de gérer. Cette dépendance peut également mener à un isolement de la personne. Le partenaire est devenu la plus grande source de son attention, de ses pensées et de ses désirs. La vie sociale pourrait alors lui paraître comme secondaire, voire sans importance. La sécurité qu’il peut avoir l’impression d’obtenir en restant au sein de l’habitation commune aux côtés de son partenaire peut apporter une pleine satisfaction à la personne, au détriment de son cercle amical.

À retenir

La dépendance affective peut affecter différentes sphères de votre vie, et prendre une place trop importante. Si vous pensez souffrir d’une dépendance affective, sachez que des solutions existent. Une prise en charge psychothérapeutique vous aidera à conscientiser les mécanismes que vous avez mis en place pour éviter de subir un abandon. Ainsi, vous pourrez mettre en place des solutions pour sortir du cercle vicieux et reprendre en main votre vie et votre liberté émotionnelle. N’hésitez pas à vous tourner vers la clinique E-Santé, pour une prise en charge adaptée à votre situation.

Écrit par

Fan de Cinéma, plus particulièrement l'univers cinématographique Marvel et DC Comics.

Vous aimerez aussi

Soutenez le magazine