Connect with us

Que recherchez-vous ?

Société

Pourquoi la tendance DIY (Do it Yourself) n’a pas fini de prendre de l’ampleur ?

do it yourself

Depuis plusieurs années la tendance du DIY s’impose dans nos vies jusqu’à devenir incontournable. Des produits de beauté aux produits d’entretien, elle s’attaque à toutes nos habitudes de consommation pour les révolutionner. Il y a plusieurs raisons de se mettre au fait-maison, par soucis d’économie, pour la satisfaction de fabriquer quelque chose de ses mains ou dans le but d’utiliser des plus produits naturels non nocifs pour l’environnement. Mais pourquoi cette injonction à consommer ce qui est fait de nos mains est, plus qu’une mode, une modification de notre rapport à la société et de notre mode de vie ? Parce qu’elle apporte du sens à nos actes et à notre existence.

Le DIY est-il vraiment si nouveau ?

Si aujourd’hui les vidéos d’astuces bricolage et d’upcycling sont légion sur Facebook et autres réseaux sociaux, si on ne compte plus les blogs et chaînes YouTube de tutos et d’inspirations, le choix du fait-maison trouve ses origines dans le mouvement hippie du « Whole Earth Catalog », de Stewart Brand. À ce recueil de constats, conseils et recommandation pour tout faire par soi-même s’ajoutent les mouvements punks des années 70.

Quels sont les avantages du Do it yourself ?

Les avantages du DIY sont nombreux et c’est sans doute pourquoi cette tendance séduit autant. Le premier et le plus évident est économique. En effet, avec un pouvoir d’achat en berne, on cherche par tous les moyens à dépenser moins. Or il est plus économique de fabriquer les choses que d’acheter des produits finis.

Le DIY est aussi adopté pour des raisons écologiques. Les recettes de DIY utilisent majoritairement des produits naturels ou des produits d’occasion pour leur donner une deuxième vie. Ainsi, le fait-main permet de maîtriser la provenance des produits et de se détacher de l’hyperconsommation qui caractérise notre société moderne.

La tendance du fait-maison a aussi un impact sociologique. En effet, elle créé une communauté qui va à l’encontre de l’individualisme poussé à outrance qui est une autre malheureuse caractéristique de notre société. Se mettre au do it yourself  c’est entrer dans une communauté de partage et de transmission des connaissances. On s’échange les recettes, les bonnes adresses pour trouver les bons produits, on se donne des conseils et en ressortent des valeurs de partage, de solidarité et d’entraide. Le DIY créé donc un retour du lien vers les autres.

Enfin, le DIY encourage la créativité et le retour du manuel. Or faire les choses c’est faire sens. Ainsi, en adoptant la tendance du fabriqué à la main, on créé en affirmant sa personnalité et c’est un moyen de s’accomplir.

Pourquoi notre société a favorisé l’engouement pour le DIY ?

Pour un grand nombre d’êtres humains sur cette planète, l’activité professionnelle correspond à une vie de bureau. Par ailleurs, on délègue de plus en plus de tâches aux machines et la dématérialisation est le maître mot dans tous les métiers. Il faut faire sa transition numérique. Cette situation pousse à faire ressentir le besoin de faire quelque chose de ses mains, de voir un résultat concret à son investissement, de retrouver le plaisir de faire, de fabriquer. Et cette overdose de technologie cultive le besoin de créer.

Par ailleurs, l’adoption des produits DIY est également provoquée par la défiance grandissante à l’égard des produits manufacturés, mais aussi en réponse à l’urgence climatique. Adopter le DIY permet de consommer moins, mieux, naturel et non nocif pour la planète. Dans le DIY il y a à la fois la notion de fait-main, de produits naturel et d’upcycling, recycler par le haut, transformer et réutiliser plutôt que de jeter et racheter.

Qu’il s’agisse du secteur de la cosmétique, de l’alimentaire ou encore des produits d’entretien, les circuits courts et la consommation responsable sont de plus en plus privilégiés. Le do it yourself s’inscrit donc dans la même tendance que le développement de la vente entre particuliers et l’achat de produits locaux. Les citoyens retrouvent ainsi le sentiment de mieux contrôler leur vie et gagnent en sérénité face à leur avenir.

Le DIY a donc un impact profond sur le mode de vie et ne peut pas se résumer simplement comme une réponse aux crises et périodes de récessions économiques. Et en considérant la situation dans laquelle nous nous trouvons, la tendance n’est pas prête de s’inverser. Favorisé pendant le confinement, le DIY fera sans aucun doute plus que jamais partie du monde d’aprèsDo it yourself is a way of life !

Retrouver mes articles prêts à publier sur Wriiters :

DIY maquillage des yeux

DIY produit de beauté pour les lèvres 

DIY produits d’entretiens écologiques

 

Écrit par

Rédactrice Freelance et cavalière depuis des années, je partage ma vie entre mon clavier et mes chevaux. Lectrice, droguée à la radio, touche à tout, je m'intéresse à de nombreux domaines et j'adore me documenter sur tout type de sujets. Je milite d'ailleurs pour que les journées fassent plus de 24h ! Si vous souhaitez retrouver mes articles prêts à publier ou me passer commande pour un contenu sur mesure, rendez-vous sur Wriiters.

Vous aimerez aussi

Actu

Voilà des semaines que la moitié de l’humanité est confinée et des semaines que l’on entend que « la nature reprend ses droits ». De nombreuses...

Soutenez le magazine