Connect with us

Que recherchez-vous ?

Famille

Les petites frayeurs (sans gravité) des jeunes mamans

Pas de doute, le quotidien d’une maman n’est pas de tout repos. Il s’agit souvent de concilier bébé, travail et nuit sans sommeil. On est loin du simple Métro Boulot Dodo ! On flirte dangereusement avec le burn-out, on se culpabilise pour un rien alors qu’on a un quotidien surbooké et on court après le mythe surfait de la maman parfaite. Au milieu de ce joyeux bazar, nos petits bambins sont là pour pimenter nos journées (et nos nuits) de moments particulièrement intenses. Vous savez ces sentiments d’angoisse, de gêne voire de terreur qui nous submergent tout à coup. Zoom sur les petites frayeurs pas si graves des mamans !

Maman, j’arrive pas à dormir

Pas de doute pour les initiées, cette phrase fait partie des grands classiques du quotidien nocturne d’une maman. Mais lorsque cette dernière est prononcée au beau milieu de la nuit, que votre bambin s’est posté face à vous à 2 cm de votre visage, l’effet n’est pas le même. Une fraction de seconde vous voilà projetée dans un film d’horreur glauque où un terrible psychopathe prend un malin plaisir à vous observer dans votre sommeil et s’apprête à vous découper en rondelles ! On se reprend, aucun serial killer n’a investi votre logement, seulement un petit être tout mignon qui a décidé d’annihiler tout espoir de sommeil réparateur en vous …

Moment d’incertitude : où est bébé ?

Vous venez de déposer votre petit amour à la crèche et vous voilà en direction de votre lieu de travail. Perdue dans vos pensées au volant de votre voiture, vous commencez à scanner la longue journée qui vous attend en mode working girl quand soudain … Un doute vous submerge : mais où se trouve bébé à l’instant T ? Je ne l’aurais pas oublié à la maison ? Ou dans la voiture ? Non pas la voiture, je suis dedans en train de la conduire … C’était pas le papa qui devait s’en occuper ? Non pas aujourd’hui. Après quelques secondes de doute atroce, vous voilà rassurée, bien entendu votre cher bambin est en ce moment même à la crèche où vous venez de le laisser ! Va falloir sérieusement songer à faire garder bébé durant un week-end histoire de profiter enfin d’une nuit de sommeil complète et ne plus vivre ce genre de frayeur délirante …

Une tache de vomi sur mon tailleur : merci de me prévenir !

Vous voilà enfin arrivée au boulot après avoir effectué un nombre incalculable de tâches : nourrir bébé, changer la couche, changer la couche une deuxième fois, habiller bébé, se faire une beauté entre deux pleurs, mettre bébé dans son siège auto, laisser bébé à la crèche, … Vous êtes plutôt contente de vous, ce matin pas de retard et l’anticernes a plutôt bien fonctionné ! Mais voilà qu’une heure après avoir commencé à travailler, vous vous rendez soudain compte qu’une splendide tache de vomi orne votre veste de tailleur favorite. Vous repassez rapidement dans votre esprit tous les collègues que vous avez déjà croisé ce matin histoire de calculer l’ampleur du désastre social que vous êtes en train de vivre. Merci à eux en passant de ne pas vous avoir prévenu !

Premier jour d’école : « c’est bon maman, tu peux t’en aller … »

C’est le premier jour d’école pour votre charmante petite tête blonde ! Cette étape a le don d’angoisser la plupart des parents, les mamans en tête. On balise à l’avance en imaginant une séparation douloureuse, des pleurs déchirants, un enfant qui n’arrive pas à se faire de copain, … L’ombre du harcèlement scolaire plane au-dessous de nous … Bref, gros moment d’angoisse au moment d’accompagner sa progéniture à l’école. Bien entendu, devant l’enfant en question, on fait mine d’entamer une journée merveilleuse digne du monde des bisounours. Mais personne n’est dupe, pas même votre bambin. Vous vous en rendez rapidement compte au moment où ce dernier vous renvoie gentiment chez vous d’un C’est bon maman, n’ai pas peur, tu peux partir, ça va aller. Vous voilà la première à quitter la salle de classe, toute penaude, voire un peu honteuse de quitter l’antre scolaire si rapidement. C’était bien la peine de se faire du mouron !

Besoin d’un article prêt à publier sur le thème de la parentalité ? C’est par ici !

Écrit par

Professeure de lettres de formation, pour moi, l'écriture a d'abord rimé avec culture et littérature. Je traquais alors fautes d'orthographe et ratures à longueur de journée. Mais pas question de rester uniquement le nez dans les rédac et les bouquins. Je croque désormais la vie à pleines dents ! Le pouvoir des mots est illimité et je m'en sers pour vous rédiger des articles punchy et convaincants disponibles immédiatement sur Wriiters. Ma plume s'adapte à toutes vos demandes de contenu web. Elle devient tour à tour complice pour vos articles lifestyle, incisive pour vos brèves d'actualité ou encore chaleureuse et conventionnelle pour vous construire une image d'expert dans votre domaine d'activité ...

Vous aimerez aussi

Soutenez le magazine