Connect with us

Que recherchez-vous ?

Santé

La collecte des déchets médicaux demande la plus grande prudence

Les hôpitaux ont des déchets qu’il faut manier avec prudence au vu des risques encourus. La collecte ne peut pas être effectuée de manière traditionnelle, il est impératif qu’un service spécifique soit proposé aux établissements concernés.

4800 tonnes concernent seulement les déchets sensibles

Une étude a été réalisée dans le nord de la France, les résultats ont permis d’apprendre que 77 000 tonnes d’ordures ménagères ont été incinérées en 2015. Ce ne sont pas les seules à bénéficier d’un tel traitement, car il y a aussi les DASRI (Déchets d’Activités de Soins à Risque Infectieux). Ils ont représenté pour la même période 4800 tonnes, ce qui n’est pas négligeable. Ils ont été engendrés par les pharmacies, les laboratoires, les cliniques ainsi que les hôpitaux. Il est important de noter que le traitement des déchets médicaux concerne toute la France. Les règles d’hygiène sont établies sur l’ensemble du territoire, elles sont valables pour toutes les structures.

Un traitement spécifique rythmé par une désinfection minutieuse

Plusieurs solutions sont disponibles en fonction du champ d’investigation, car les conteneurs fournis ne sont pas les mêmes. Une nette différence est observée au niveau de la taille et de la forme. Lors d’un premier contact, une fréquence est établie, mais il est possible de l’adapter par rapport aux besoins, ils sont importants pour certaines structures. Cette collecte entraine aussi une gestion administrative et commerciale puisque ce sont des agents spécifiques qui s’occupent de rassembler ces déchets sensibles. Dans le nord de la France, le traitement a la particularité d’être effectué sans une intervention humaine. Le risque de contamination est de ce fait réduit au maximum grâce à une chaîne automatisée.

Des règles d’hygiène doivent être respectées à la lettre par les services

Lorsque les bacs arrivent sur les lieux, ils sont directement vidés dans l’incinérateur puis ils sont envoyés dans une grande lessiveuse. Ils subissent ainsi un traitement de choc que ce soit pour le nettoyage, la désinfection ainsi que le séchage. Ces trois étapes sont indispensables pour garantir la sécurité des employés des diverses structures. Ils retournent dans les établissements qui suivent une gestion minutieuse des déchets hospitaliers. Cette dernière est au rendez-vous sur l’ensemble du traitement puisque des règles d’hygiène très strictes sont établies en amont. Des contrôles sont réalisés afin de s’assurer qu’elles sont respectées à la lettre. Certains sont programmés et d’autres sont effectués à l’improviste.

Écrit par

Éditrice de magazine ! Rédactrice Web dans le domaine de la mode, les tendances GeeK et les chaussures, surtout les chaussures.

Vous aimerez aussi

Soutenez le magazine