Connect with us

Que recherchez-vous ?

Actu

En finir avec la toute puissance des enfants rois !

À quel moment sommes-nous devenus les esclaves de nos enfants ? Loin de l’idée de revenir à une armée de fantômes qui n’a pas son mot à dire dans la famille, laissons-nous trop de liberté à nos chères petites têtes blondes ? À force d’être abreuvé de pédagogies éducatives diverses et variées, nous doutons, pire, nous culpabilisons d’avoir osé les recadrer. Reprenons notre place de parents et réapprenons à dire non !

 

Confronter son enfant à la réalité de la vie

Évidemment, nous n’allons pas soulever notre enfant par le col en lui criant : “tu refais plus jamais ça, t’as compris !”. Quoi que cela aurait le mérite d’être efficace, mais peut-être un poil trop traumatisant, on va éviter d’avoir l’aide à l’enfance sur le dos. Mais bien sûr que oui, il faut réagir ! Faire comprendre les règles à son petit bout ne veut pas dire qu’on ne l’aime pas. Au contraire, c’est lui offrir toutes les chances de réussir dans la vie. À force de vouloir protéger nos enfants à tout prix, nous les enfermons dans une bulle hors de la réalité. En accédant systématiquement à toutes leurs demandes, nous leur ôtons la frustration et la patience qui sont pourtant les principaux éléments qui régissent notre quotidien. Car oui, pour vivre heureux, nos enfants doivent ressentir la frustration. Tout n’est pas toujours possible, souvent nous devons attendre pour obtenir ce que nous voulons et parfois, se faire à l’idée que nous ne pourrons jamais y parvenir. Et c’est encore plus vrai à l’heure du numérique où tout est accessible immédiatement. Qu’adviendra-t-il le jour où nos enfants devront se confronter à la vraie vie et non à celle que nous leur aurons fabriquée ? Les illusions déçues feront bien plus de mal à terme que les interdits que nous leur aurons appris à respecter.

 

Quand la pédagogie à outrance tue l’éducation

Il y a quelques années en arrière, j’ai assisté à une scène délirante à la terrasse d’un restaurant à Annecy. Deux mamans enceintes à la table d’à côté discutaient tranquillement pendant que leur enfant respectif, une fille et un garçon d’environ 4 ans, couraient dans tous les sens autour des clients du restaurant. Malgré la situation quelque peu agaçante, je ne dis rien et continue mon repas. Quand d’un seul coup, j’entends des insultes sortir de la bouche du petit garçon. Attention, pas un petit “merde”, non, une ribambelle de bons gros mots qu’il n’adresse à personne en particulier. Cette fois, je me tourne silencieusement vers sa mère en attendant une réaction. Elle me regarde et me dit : “À ce qu’il paraît, il ne faut pas relever sinon, c’est pire”. Je crois être restée la bouche ouverte à gober les mouches pendant quelques secondes. Sa réponse m’a tellement surprise qu’elle m’a laissé sans voix. La répartie m’est venue bien après, mais trop tard. Comment voulez-vous que votre enfant comprenne qu’il ne doit pas faire ça si vous ne lui dites pas ? Depuis quand, apprendre ce qu’il faut faire et ne pas faire à son enfant est un mal ? La pédagogie bienveillante oui, mais jusqu’à un certain point !

 

Nous ne sommes pas toujours des modèles de vertu, mais c’est bien à nous, les parents de montrer l’exemple à nos progénitures. Notre rôle est de les guider et de leur apprendre les limites à ne pas dépasser même si ce n’est pas toujours une partie de plaisir.

 

Ce sujet vous intéresse ? Découvrez les articles conseils sur l’éducation, prêts à être publiés sur votre site, disponible sur Wriiters

Écrit par

Raisonnable émotive, désespérément optimiste, combattante pacifiste, je suis faite de paradoxe. Et oui, la vie est pleine de nuances, autant en profiter. Rédactrice Web depuis quelque temps, j’avais envie de partager avec vous des coups de foudre, des coups de gueule et des coups de rire. Devenez les lecteurs d’astuces révélatrices, de conseils en tout genre toujours avisés ou encore d’histoires captivantes avec pour seul mot d’ordre le plaisir. Ma plume vous plaît ? Retrouvez mon profil et mes contenus prêts à être publiés sur votre site Web disponible sur Wriiters.

Vous aimerez aussi

Soutenez le magazine