Connect with us

Que recherchez-vous ?

Informatique

Domotique et appareils connectés : les bons gestes pour protéger vos données personnelles

protéger vos données personnelles

Utiles et tendance, les objets connectés sont rapidement devenus indissociables de la domotique. Leur rôle est simple : ils contrôlent et pilotent diverses installations intelligentes de votre habitation. Ils sont aussi une porte d’entrée particulièrement intéressante pour les cyberpirates… Découvrez les pratiques à adopter pour protéger vos données personnelles et sécuriser vos objets connectés.

Protéger votre réseau Wi-Fi

Les objets connectés ont la particularité de fonctionner grâce au réseau Wi-Fi de votre logement. C’est essentiellement pour cette raison qu’il est primordial de le protéger efficacement. Pour votre box ou routeur, choisissez un mot de passe unique et complexe, disposant d’un niveau de sécurité élevé. Concernant le protocole à sélectionner, orientez-vous vers WPA2 ou WPA3, si votre équipement est récent. Assurez-vous également de bien effectuer toutes les mises à jour du firmware de votre box ou routeur Wi-Fi. Bon à savoir : la majorité d’entre elles s’activent automatiquement.

Wifi

Adopter un réseau privé virtuel (VPN)

Un réseau privé virtuel (ou VPN) désigne un tunnel sécurisé entre votre appareil connecté et Internet. Il a l’avantage d’être crypté, sûr et très fiable. En privilégiant un VPN, les risques de piratage de vos installations domotiques sont considérablement réduits. La possession d’un VPN permet aussi un accès à distance de vos données et paramètres.

mettre un VPN

Complexifier vos mots de passe

Cette règle est à appliquer dès lors où vous utilisez Internet. Le choix d’un bon mot de passe sécurise vos données personnelles et l’accès à vos objets connectés. Voici quelques conseils pour créer un mot de passe robuste :

  • Opter pour un code de 8 à 12 caractères
  • Mélanger les minuscules, majuscules, chiffres et caractères spéciaux
  • Éviter de mentionner des informations personnelles (date de naissance, nom d’un proche ou d’un animal, code postal)
  • Attribuer un mot de passe différent pour chaque équipement domotique
  • Changer régulièrement de mot de passe

mot de passe

Pour une sécurité plus accrue, l’authentification à deux facteurs peut être pertinente. Celle-ci permet de valider sa connexion à l’aide d’un code envoyé par mail ou par SMS après la saisie du mot de passe.

Faire les mises à jour de votre matériel domotique

Les appareils connectés fonctionnent grâce à un système informatique interagissant avec un programme intégré : un firmware. Pour profiter pleinement de vos installations domotiques, il est important d’effectuer toutes les mises à jour de vos équipements intelligents et de leurs applications dédiées. Le saviez-vous ? Certaines failles de sécurité peuvent être corrigées en respectant cette bonne pratique.

mettre à jour vos logiciels

Éteindre tout objet connecté inutilisé

Il est nécessaire d’éteindre chaque objet connecté inactif ou inutilisé, de jour comme de nuit. Un appareil domotique allumé est relié au réseau et devient ainsi vulnérable quand il ne sert pas. En le désactivant, les données sensibles et personnelles ne pourront plus être captées et seront totalement protégées.

Eteindre appareils

L’usage de tout objet connecté au sein de votre domicile engendre l’utilisation d’une quantité massive de données pouvant être stockées sur la Toile. En adoptant ces gestes simples au quotidien, vous pourrez sécuriser vos installations domotiques et vos informations personnelles ! Connaissiez-vous déjà ces pratiques ?

Écrit par

Vous aimerez aussi

Soutenez le magazine