Malheureusement, toutes les sociétés ne connaissent pas un succès important et le dépôt du bilan se produit plus vite. Il est alors difficile d’envisager l’avenir dans ces conditions et vous avez généralement deux possibilités. La première est simple puisque le nombre de salariés reste faible, cela vous permet d’abandonner les activités sans prendre en compte une reprise. La seconde dépend de la loi Florange et elle contraint les sociétés à trouver un repreneur lorsque la situation est problématique.

La recherche d’un repreneur aux côtés d’un spécialiste

Lorsque vous êtes seul dans votre coin, il est difficile de dénicher la perle rare puisque votre esprit est déjà entaché par cette sortie du business. De nombreuses personnes vivent cela comme un échec considérable et elles n’arrivent pas toujours à entrevoir la sortie du tunnel. Il est alors préférable de confier ce projet à des experts puisqu’ils maîtrisent parfaitement la loi Florange. De plus, ils disposent d’un carnet d’adresses suffisant pour réussir à trouver un acteur qui puisse correspondre à votre profil, car tout le monde ne peut pas reprendre une société. Il y a souvent des salariés à prendre en compte au même titre qu’une activité. C’est pour cette raison que vous devez vous rapprocher d’un professionnel qui saura mettre en place une stratégie payante.

Définir vos besoins pour trouver un repreneur

Il s’agit d’un médiateur qui peut alors étudier votre situation de A à Z afin de cibler les personnes les plus susceptibles de prendre votre société en prenant en compte la loi Florange. Il pourra ainsi vous proposer plusieurs interventions pertinentes.

  • Il participe à tous les échanges aux côtés de l’État et du territoire, cela permet d’améliorer les stratégies et les démarches.
  • Lorsqu’un acteur est motivé, il est alors présenté à l’entreprise pour une éventuelle reprise.
  • Vous pourrez également avoir un fichier avec des contacts à la fois ciblés et qualifiés.
La loi Florange pour la reprise d’une société
Buzze moi