Ils se dénomment Les pipelettes and co, Tupperware ou Avon. La majorité de ces enseignes de vente à domicile recrutent de manière croissante et pour certains recrutés cela peut rapporter parfois gros bien que l’activité ne demande ni diplôme ni expérience. Alors que ce soit pour renouer un lien social de par les réunions, ou pour subvenir à ses besoins, toutes les raisons sont bonnes pour les futurs vendeurs directes.VDI

La vente à domicile ça marche comment ?

Aujourd’hui pour devenir vendeur à domicile il est souvent possible de s’inscrire/postuler sur le site Internet de l’enseigne choisie bien que très souvent le recruté est un ancien client, s’étant vu parrainé par un vendeur confirmé.
Ensuite le principe est simple : fixer un rendez-vous avec plusieurs amis et se regrouper chez l’un d’eux.
Le vendeur y fera une démonstration des produits, dans le cas des Pipelettes, il s’agira de présenter les collections de prêt-à-porter pour femmes et enfants ainsi que les différentes collections de lingerie. Le but des présentations étant de réaliser des ventes et d’acter d’autres réunions avec différentes personnes cette fois.

Il est primordial d’organiser en cours de réunion les prochains rassemblements avec les nouveaux venus lors de la démonstration, en effet les réunions doivent dépasser le cadre des amis dans le but de fonctionner et d’espérer élargir un maximum son réseau de vente et par la même occasion augmenter ses revenus.

Les commissions sur les ventes

Dans le but d’arrondir ses fins de mois en complément d’une activité principale ou pour faire carrière, toutes les motivations des vendeurs directes diffèrent, tout comme leurs revenus d’ailleurs.

Un vendeur qui fera à peu près trois réunions par semaine peut gagner de 500 à 1 500 euros par mois grâce à la commission générée par ses ventes, ces commissions étant bien évidemment liées aux nombres de ventes effectuées et de leur montant.

[blockquote style= »3″]Devenir vendeur à domicile : http://www.lespipelettesandco.fr/devenir-demonstratrice-vdi/[/blockquote]

Zoom sur la vente à domicile et le statut de VDI
5 1 vote