Une nouvelle réforme pour simplifier les divorces a été mise en place par le gouvernement depuis le 1er Janvier 2017, ce qui implique directement les avocats et les notaires. Ces derniers doivent prendre en compte cette nouvelle loi, et être en mesure de prononcer un divorce sur des délais beaucoup plus courts. Cela évite bien des problèmes aux ex-époux, et simplifie leur séparation. 

Un professionnel est à vos côtés

L'aide juridictionnelle est possible si vous bénéficiez du RSA pour demander l'intervention d'un avocat spécialisé dans le divorce. Il vous guidera dans toutes les démarches à entreprendre et vous conseillera judicieusement. 

Votre divorce pourra alors se passer en toute simplicité, ce qui est un atout important pour votre séparation. 

Le divorce à l'amiable est rapide et beaucoup plus économique qu'un divorce classique. En effet, vous pouvez procéder à cette formalité en ligne pour plus de praticité. Cela vous évitera de dépenser un somme conséquente. 

Un divorce rapide et efficace

Une fois les démarches effectuées, le divorce peut être prononcé sous 1 mois. Pour les personnes désireux de divorcer rapidement, pour diverses raisons, c'est vraiment la méthode idéale. Avant, il fallait compter entre 8 à 12 mois pour obtenir la séparation légale. 

Le notaire devra vérifier toutes les clauses obligatoires de la convention du divorce, et devra respecter les deux semaines de délai entre le projet de contrat et sa signature. 

Aujourd'hui, si vous et votre ex n'avez pas difficultés à gérer, votre divorce sera un acte commun, tout en vous faisant jouir d'une réduction de prix. Pour le respect du partage des biens, les deux parties doivent obligatoirement faire intervenir leur propre avocat expert dans ce domaine.

Des conseils à prendre en compte 

Si des soucis surviennent entre les ex-époux, l'intervention de professionnels sera nécessaire et efficace. Vous pouvez demander une désolidarisation du compte joint afin d'éviter tout problème financier, car tant que vous n'êtes pas divorcés officiellement, vous restez mariés l'un à l'autre. De ce fait, chacun peut effectuer des opérations bancaires, dans le dos de l'autre. 

Cette séparation sera tout de même difficile, alors n'hésitez pas à prendre du temps pour vous, afin de vous libérer et vous ressourcer.

Concernant l'éducation des enfants, mieux vaut essayer de travailler en commun afin que vos bambins ne subissent pas trop votre séparation. N'oubliez pas que vos enfants ne sont pas responsables de l'échec de votre mariage. Ils ne doivent pas être témoins ou complices de vos différends. 

Votre divorce sera déjà assez compliqué pour eux, alors préservez les au maximum.

Même si vous ne le savez pas encore, vous pouvez divorcer rapidement
Buzze moi