A notre époque, les salariés n’hésitent plus pour la plupart à s’arrêter lorsqu’ils pensent qu’il n’est pas possible d’effectuer leur travail correctement, certains individus le font de manière judicieuse tandis que d’autres peuvent abuser du système. Le nombre d’arrêts de travail peut fluctuer selon différents paramètres. Certains secteurs d’activités sont davantage touchés par le phénomène puisque les salariés sont plus exposés à des risques notamment corporels tels que les ouvriers du bâtiment, les marins pêcheurs. On constate également que selon les départements, l’absentéisme au travail est plus élevé que la moyenne, on a pu mettre en évidence que la gironde figurait parmi les moins bons élèves dans le domaine.

Pourquoi l’absentéisme au travail peut être pénalisant ?

L’absentéisme au travail, vous pouvez vous en douter, est principalement gênant pour l’entreprise qui emploie le salarié arrêté puis-qu’avec un effectif réduit, elle ne pourra pas honorer ses engagements habituels et peut être confronter à des difficultés passagères à condition que l’arrêt de travail soit de courte durée sinon cela peut engendrer une plus grande problématique à long terme. Un nombre non négligeable d’entreprises essaient de travailler normalement, même si un salarié est en arrêt maladie et ne le remplace donc pas pour plusieurs raisons :
– Trouver un employé capable d’effectuer les tâches habituelles de la personne en arrêt maladie n’est pas toujours simple voir parfois impossible.
– Le responsable ne dispose pas forcément de temps pour inculquer à une nouvelle personne entrant dans l’entreprise les ficelles du métier.
– Qui dit remplaçant du collaborateur en arrêt maladie dit forcément coût supplémentaire surtout lorsque l’on est obligé de faire appel à une agence d’intérim qui va facturer le double d’un salarié en contrat.
Selon les entreprises et bien entendu les postes, un salarié peut avoir un savoir faire unique et par conséquent, ce n’est pas n’importe quel individu qui peut remplacer le salarié en arrêt maladie. Sur ces quelques points il est aisé de comprendre que le chef d’entreprise va préférer attendre que son salarié reviennent travailler le plus vite possible, car même pendant l’arrêt maladie, l’entreprise continuera à payer des charges salariales.

Les chefs d’entreprises ont de plus en plus recours au contrôle arrêt maladie

Certes aujourd’hui les travailleurs sont mieux informés et protégés grâce aux différentes réglementations sur le travail, et on ne peux le regretter cependant pour les entreprises cela peut être très compliqué à gérer surtout lorsque les arrêts sont nombreux et se prolongent. Les sociétés, surtout celles possédant de nombreux salariés ont dûs prendre des mesures pour éviter les arrêts de travail abusifs et donc elles sont de plus en plus nombreuses à contacter un professionnel de santé assermentés afin de réaliser une contre expertise médicale pour faire contrôler un salarié en arrêt maladie.

Les arrêts de travail et leurs conséquences
Buzze moi