Si vous souhaitez pratiquer un sport qui ne demande pas des connaissances précises, le Penchak Silat est conçu pour vous. Les participants ont même l’occasion d’assimiler des gestes rapides à mettre en place dans le cas d’une agression.

Chasser les idées noires ainsi que les émotions négatives

À la télévision, des sports de combat sont largement relayés comme le Judo, le Taikwendo, la Boxe, mais il existe une autre branche très spécifique. Une pratique ancestrale développée en Malaisie et en Indonésie peut-être déclinée sous 150 formes, cette richesse est souvent très appréciée par les adeptes. Le Penchalk Silat est méconnu notamment en France à cause d’une médiatisation très faible et pourtant les avantages sont nombreux. Vous aurez l’occasion d’acquérir des attitudes pour vous défendre, d’améliorer votre condition physique et votre moral et d’évacuer toutes les émotions négatives.

Cette activité a la particularité d’avoir deux formes, la première est pratiquée à mains nues et elle est plébiscitée. En parallèle, la seconde est dédiée à un affrontement avec des bâtons. Ces derniers vous aident à effectuer des figures de style très appréciables, ce qui offre une nouvelle dimension à ce sport qui peut aussi être considéré comme un loisir.

Jongler entre les mains nues et le bâton

Il est relativement rare de posséder deux versions dans une seule pratique, cela apporte un dynamisme important qui vous donne les moyens de lutter contre la lassitude. Si vous ne souhaitez plus vous entraîner avec vos mains nues, vous serez invité à choisir une arme ancestrale afin de diversifier les cours. Le Penchak Silat repose sur des techniques de balayage et même des clés. Votre adversaire est ainsi immobilisé grâce à des frappes données sur des points vitaux. Dans le secteur de la self défense, vous devez réagir au plus vite en mettant à terre votre ennemi dans les plus brefs délais. Par conséquent, il est nécessaire de toucher les parties génitales, le flanc, les yeux…

Suivre des cours et des formations pour se perfectionner

Il est important de noter qu’il ne semble pas exister des diplômes d’état pour l’enseignement de la self défense. Vous serez toutefois amené à suivre des formations partagées par d’anciens militaires, agents de police… Cette pratique est largement renommée dans le monde de la sécurité, car elle permet de déstabiliser un adversaire en une fraction de seconde. Dans tous les cas la rigueur est de mise que ce soit pour le professeur ou l’élève.

Le Penshak Silat, une pratique méconnue aux multiples vertus
Buzze moi