Cet examen s’applique certes aux automobilistes, mais ils ne sont pas les seuls, car les cyclistes sont eux aussi invités à faire preuve de rigueur. Sans un minimum de sécurité, ils ne sont pas à l’abri d’un drame.

Quelques comportements ne sont pas les bienvenus même si vous êtes en vélo

L’examen du Code de la route est indispensable pour les voitures, mais, si vous roulez avec un deux-roues, vous êtes invité à faire preuve de la plus grande vigilance. Contrairement aux idées reçues, vous n’avez pas le droit de rouler sur le trottoir sauf si cela est autorisé par la commune. Dans les grandes villes, les forces de l’ordre pourraient vous sanctionner surtout si une piste cyclable est disponible. En parallèle, la voie piétonne est autorisée, mais la prudence est de mise.

Les cyclistes sont invités à rejoindre rapidement les pistes dédiées à leur mode de transport

En vous plongeant dans le Code de la route et notamment l’article R431-9, vous constaterez rapidement que les automobilistes ne sont pas les seuls à écoper d’une amende parfois très onéreuse. Les cyclistes qui décident de ne pas rouler dans une piste cyclable seront rappelés à l’ordre, surtout la police, ou la gendarmerie se trouve à proximité.

Le téléphone est également interdit si vous vous déplacez en vélo

Lorsque vous êtes aux commandes de votre véhicule, il est totalement interdit de rouler avec le téléphone collé à l’oreille. Vous risquez une amende de plusieurs dizaines d’euros et le retrait de 4 points. Pour le vélo, le mode opératoire est similaire puisque la loi interdit ce comportement ainsi que l’usage des fameux kits mains libres. Enfin, sachez que la conduite demande la plus grande rigueur surtout si vous partagez la route avec les motos et les voitures. Ce n’est pas un loisir, une seconde d’inattention peut causer un drame.

Buzze moi