Il existe plusieurs sortes de sociétés, mais la SAS a l’avantage de présenter quelques avantages et relativement peu de points faibles. De plus, la création ne demande pas de connaissances élevées, il suffit de quelques documents.

Les investisseurs sont attirés par une SAS

La SAS (Société par Actions Simplifiées) ressemble en apparence à une SA, cela lui permet d’offrir une réelle flexibilité tout en autorisant l’émission d’obligations. Par conséquent, le dirigeant aura l’occasion de faciliter l’arrivée de nouveaux actionnaires, une méthode efficace notamment pour optimiser les lever de capitaux. Il est également important de noter que le fait de créer une SAS a tendance à attirer les investisseurs, ils portent un grand intérêt à cette forme juridique, cela donne l’occasion d’accroître les possibilités en matière d’évolutions futures.

Un régime social relativement intéressant pour les dirigeants

L’un des avantages a les capacités de séduire les dirigeants potentiels, car le régime social est assez souple. En effet, ils sont affiliés à l’URSSAF tout en bénéficiant du régime d’assimilés salariés. Il est important de noter qu’aucune cotisation ne sera demandée notamment s’il n’y a pas de rémunération. Par conséquent, l’administration fiscale procède au calcul des charges en se basant sur les différents salaires perçus sur une année. Cette SAS permet aussi de supprimer la limitation concernant la valeur minimale dédiée au capital social.

Par conséquent, si une entreprise souhaite débuter avec, seulement, un euro, elle en a les capacités, ce qui n’est pas nécessairement le cas pour d’autres sociétés. Toutefois, cette notion demandera une réflexion de taille, car certes, la création est facile, mais la crédibilité d’une structure est susceptible d’être entachée à cause d’un tel capital social.

Un fonctionnement intéressant qui ouvre les portes à tous

Il sera relativement difficile de convaincre d’éventuels collaborateurs si la structure commence sa vie avec un seul euro. Dans tous les cas, ce fonctionnement permet de donner sa chance à tous les dirigeants, ils seront en mesure de concrétiser leur projet même avec une petite bourse. Cela permet une marge de progression importante.

Les avantages sont donc nombreux, mais ce dispositif n’est pas parfait, il présente par conséquent des points faibles. L’un de ces derniers concerne la liberté des statuts, cela peut rapidement engendrer des conflits entre les différents associés. Cette souplesse est intéressante, mais le revers de la médaille peut s’avérer problématique, ce qui pourrait nuire à une bonne entente.

La création d’une SAS rencontre un véritable succès
Buzze moi