Communiquer en restant discret, offrir sur internet ses services sans parler de ses réalisations… une double contrainte difficile à satisfaire, qui s'explique parfaitement bien dans le cas d'Etienne Bertier. En effet, cet ancien journaliste devenu haut fonctionnaire a créé un cabinet de conseil spécialisé, entre autres, dans le lobbying et les fusions-acquisitions.

Deux secteurs dans lesquelles la discrétion reste essentielle et pour lesquels il est impossible de donner un portfolio. Imaginez ? "Grâce à nos compétences, nous avons aidé notre client à négocier une mesure d'exception ou un retard dans l'application d'une directive".

Le site d'Erias est donc focalisé autour d'un parcours original, celui d'un homme qui a vécu plusieurs vies professionnelles, tour à tour journaliste, haut fonctionnaire puis consultant dans un grand cabinet international avant de créer sa propre entreprise. Il est dépouillé, avec simplement quatre sections, qui présentent tour à tour le logo de la société, ses domaines d'interventions, une liste finalement assez courte de parutions sur divers médias, qui inclut les nominations officielles d'Etienne Bertier à l'époque où il était dans la fonction publique, un C.V. extrêmement succinct, mais parsemé de noms prestigieux, enfin un simple formulaire de contact.

Pas de réseaux sociaux, à l'exception d'un très discret logo LinkedIn en bas de page, qui renvoie vers une page finalement moins complète que le site. Aucune pop-up, proposition de newsletter.

Le minimalisme et la discrétion sont poussés à un tel point que le site ne présente pas de photo du dirigeant. Les deux seules illustrations sont une photo représentant un des secteurs d'activité (le lobbying énergétique) avec un panneau solaire et une éolienne, sur fond de ciel bleu, et le logo de la société, lui aussi extrêmement dépouillé. 

Le logo lui-même est tout aussi austère, jouant à peine sur la typographie pour présenter le nom de la société et, dans un cadre, ses différents secteurs d'activité : Energy & Real Estate, Investment Advisory Services. Et voilà le nom de la société expliqué, si vous vous posiez la question.

Le choix du nom de domaine, l'absence de version anglaise sont tout aussi significatifs : Si Etienne Bertier a besoin de communiquer, son unique objectif est de fournir un formulaire de contact. Le reste se traitera en toute confidentialité.

Comment communiquer en toute discrétion ?
Buzze moi